Rappel Gratuit
  • Avocat à Brest
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Envoyer un colis pour les fêtes à un détenu

Envoyer un colis pour les fêtes à un détenu

Le 03 janvier 2015
Envoyer un colis pour les fêtes à un détenu
Les modalités pour adresser un cadeau pour noël
En cette période de fêtes civiles et religieuses, certains souhaitent sans doute adresser un colis à une personne detenue. Les règles en la matières sont simples et doivent être scrupuleusement appliquées. Au delà des exigences ci-dessous, on notera que pour les personnes incarcérées dans le cadre d'une détention provisoire, l'accord de l'autorité judiciaire sera recueilli.
 
Durant les périodes de fin d'année, chaque détenu ne peut recevoir qu'un colis (voire deux a titrevexceptionnel et sous réserve d'un accord préalable du Chef d'Etablissement) dont le poids total ne peut dépasser 5 kg.
 
Outre le nom et le numéro d'écrou du destinataire, le colis doit comporter un inventaire detaillé ainsi que les coordonnées de l'expéditeur. Afin d'éviter toute difficulté, les produits doivent être emballés dans du papier, du carton ou du plastique. Les contenants métalliques ou en verre sont prohibés, tout comme le papier aluminium, le film étirable ... ou le papier cadeau !
 
En sus des denrées alimentaires (lesquelles doivent pouvoir être conservées à l'air libre), il est possible de joindre des effets vestimentaires, du linge de toilette, des jeux de société ou des journaux.
 
Attention, les dessins d'enfants ou documents relatifs à la vie familiale ne peuvent être adresses qu'à une personne détenue exerçant effectivement les prérogatives liées à l'autorité parentale.
 
Sont strictement interdites, les aliments ne pouvant se conserver à l'air libre, les liquides de toutes sortes, l'alcool sous toutes ses formes (y compris dans les produits d'hygiène), ainsi que les animaux, le tabac ou les plantes.
 
Si vous êtes titulaire d'un permis de visite, ou à défaut sur autorisation expresse du Chef d'Etablissement, vous pouvez confectionner un colis à l'attention d'un personne détenue. En cas de difficulté, vous pouvez demander de l'aide auprès d'une association intervenant auprès des détenus à qui vous remettrez les paquets.
 
Le colis est principalement donné sur le lieu de détention à l'occasion d'une visite, après contrôle de l'administration pénitentiaire. À défaut, il peut être déposé en dehors d'une visite, sous réserve d'un accord du Chef d'Etablissement.
 
Le colis postal n'est possible qu'après accord du Chef d'Etablissement, pour les détenus n'ayant bénéficié d'aucune visite depuis au moins trois mois.
 
Bonne année 2015 à tous !